Centre de formation de Port-Blair

 

Titre du projet

Projet Hostel : complexe d’hébergement et d’enseignement pour la formation des instituteurs primaires

Lieu

Port-Blair, île Andaman, Inde

Situation de départ

Lors du tsunami de décembre 2004 dans l’Océan Indien, le système éducatif des îles Andaman, comptant 450'000 âmes, avec plus de 200 écoles sur plus de 100 îles, a été durement affecté. Maîtres, élèves et écoles noyés, communications coupées etc. En 2005, il y a constat d’un manque grave d’instituteurs, et d’un fort absentéisme des élèves effrayés. Il existe un budget pour la formation des enseignants, mais les infrastructures d’accueil (salles de classes) sont inexistantes.

Réalisations

ASED a choisi d’offrir dans la capitale de Port-Blair un lieu de vie et de travail avec des salles, des logements et une cantine, assortie de cours de prise en charge post-traumatique pour que les instituteurs puissent, sur leur île respective, soutenir les élèves refusant de retourner à l’école. ASED a soutenu la construction d’un complexe de 5 bâtiments, soit une double unité résidentielle (2 x 8 chambres en 2 ailes reliées pour 60 personnes), un auditorium de 250 places et deux classes, une cantine avec cuisine et un bâtiment administratif. Des cours de prise en charge psycho-sociale ont été aussi mis en place.

60 enseignants ont pu être logés, nourris et formés lors chaque séminaire sur 3 mois environ, soit directement 240 maîtres par an. Le projet a permis de créer un complexe de formation d’instituteurs pour remplacer ceux qui sont partis avec le grand tsunami, et améliorer les autres.

Budget et durée

2006-2009